Cimetière de la Culée à Devant-les-Bois

Le cimetière de la Culée


Le 23 août 1914, lors de la bataille de Wagnée, Les troupes de la 40e brigade se trouvaient rassemblées à hauteur de Devant-les-Bois et Biesme. Des batteries d’artilleries allemandes se trouvaient sur la cote 276 au sud de Devant-les-Bois. Alors que les canons français contrebattaient l’artillerie allemande, un obus vins tomber dans le petit bois de la Culée au beau milieu d’un stationnement d’un groupe du 92e RI de Brunswick. L'explosion de l'obus fit 12 morts et certainement de nombreux blessés. Ces soldats furent entérés à l’endroit même où ils furent fauchés dans les 2 fosses communes numérotées 2a et 2b conenant 7 et 5 soldats allemands (relevé Berlier). 

Position du 92e RI le 23 août. Le cimetière de la Culée se trouvait là ou sur le plan est indiqué la position de la 10e compagnie au sud de la chaussée. Remarquez la flèche indiquant le mouvement de recul
L'élégant Duc Ernst August de Brunswick  avait épousé la fille unique du Kaiser.

 Le Duc et la Duchesse de Brunswik à Devant les Bois observant les plans du projet de cimetière

Un monument imposant avec à son sommet une impressionnante tête de mort ; symbole des régiments du « Braunschweig » ou «Brunswick » fut érigé dans ce bois.  
Les corps de quelques autres soldats allemands du 92.IR et du Feld-Artillerie-Regiment N°46 Brunswick  pour la plupart tués suite aux bombardements de l'Artillerie française, furent  rassemblés autours de l’imposant monument  qui devient  le cimetière de la Culée regroupant 32 tombes allemandes autour d’un monument collectif. 

 

Le monument fut inauguré le 19 octobre 1915 par le Duc de Brunswick.

19 octobre 1915: inauguration du monument en présence du Duc de Brunswick (l'officier face au monument)

"13 soldats du 92e régiment d'infanterie de Brunswick furent enterrés au pied du monument. Ceux-ci furent tués le 23 Août 1914 par des tirs d'artillerie française tombés à cet endroit"

Le cimetierre avait bien acquit son aspect définitif fin 1915: une note envoyée du bureau militaire de Mettet en date du 1er novembre 1915, prescrit d’envoyer le lendemain le garde champêtre  avec la liste et les plans des tombes des soldats à Devant-les-Bois près du monument. Une longue hallée fermée par une grille au départ de la route de Biesme-Devant-les-Bois y donnait accès. 

Après la guerre le « service des sépultures militaires à Brugges, groupement des troupes allemandes » pris en charge l’entretien de ce cimetière. 
En 1956, lors de la grande opération de rassemblement des tombes allemandes, le cimetière fut désafecté et le monument fut transféré en Allemagne.
2 ans plus tard, réassemblé dans le cimetière protestant de la ville de Brunswick,  le monument  est inauguré le 4 mai 1958 à la mémoire des soldats du  92e régiment d'infanterie morts en Belgique.

Photo du monument à Devant-les-Bois prise lors de l'inauguratuion en 1915 Photo du cimetière à Devant-les-Bois prise en 1953, peu avant le démontage du monument. 

Hier ruhen Soldaten des Braunschweigischen I.R.92.Sie starben 

im großen Kriege für Fürst und Heimat am 23. August 1914 den Heldentod.

Einjähriger Gefreiter Holz†Gefreiter Kind†Gefreiter Lips

Reservist Ristig†Reservist Schindler†Reservist Rowohlt†

Photo du monument remonté en Allemagne.

Denkmal für das Infanterieregiment 92 (1914-18) in Braunschweig. Photo du monument remonté en Allemagne. Photo Chris1970

http://www.panoramio.com/photo/107521574

Le caporal de réserve August Lips

tué à Devant-les-Bois

http://www.weltkriegsopfer.de/Kriegsopfer-August-Lips_Soldaten_0_71293.html

http://de.wikipedia.org/wiki/Hauptfriedhof_Braunschweig#mediaviewer/File...

Photo du monument remonté en Allemagne.
La tête de mort, emblème des régiments de Brunswick

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'après les recherches de Mr Marcel Houyoux, il s'avère que les décès à
Devant-les-Bois sont les suivants :
 39 soldats de l'IR N°92 dont 1 Officier (RENK Fritz, Sgt-Major Aspirant Officier)
 9 soldats du Feld-Artillerie-Regiment N°46   dont 1 Officier (JUNG Friedrich, S.Lt. de réserve). 
Un autre Officier, POLECK Hans, Capitaine,a été grièvement blessé à Devant-les-Bois et est décédé le 10.01.1915 à Berlin.

 

 

 

 

Lien vers l'article:

Cimetière de Wagnée

​Cliquez

Lien vers l'article:

Cimetière de Maison/Libenne

​Cliquez

Lien vers l'article:

Cimetière de Oret/Corroy

​Cliquez

Lien vers l'article:

Cimetière de Devant-les-Bois

​Cliquez

Lien vers l'article:

Cimetière de Vladslo

​Cliquez

Lien vers l'article:

Cimetière de Langemark

​Cliquez

Lien vers l'article:

Cimetière de la Belle-Motte 

​Cliquez

Lien vers l'article:

Cimetière de Marchovelette 

​Cliquez

 
Villages: 
Sujet: